La fille du train

Publié le par Rachel

La fille du train

Editions Sonatines

 

Résumé :

 

Entre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour : le  8 h 04 le matin, le 17 h 56 le soir. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d'un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle l'a connaît par coeur, elle a même donné un nom à ses occupants, qu'elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu'elle imagine parfait. Heureux, comme Rachel et son mari ont pu l'être par le passé, avant qu'il la trompe, avant qu'il la quitte. Rien d'exceptionnel, non, juste un couple qui s'aime. Jusqu'à ce matin où Rachel voit Jess dans son jardin avec un autre homme que Jason. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d'en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c'est avec stupeur qu'elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu ...

Nombre de pages : 378

 

Mon avis :

 

10/20

 

Oui vous ne rêvez pas, j'ai mis tout juste la moyenne pour ce "Best seller". Depuis plus d'un an je louche dessus et je me suis décidée à le lire quand j'ai vu la sortie au cinéma à la fin du mois. Ce roman, j'ai vu énormément de bons avis, on me l'a vendu mais aussi j'ai vu de moins bons avis et malheureusement, je vais faire partie de cette catégorie.

 

Je n'aurai rien à dire sur la plume de l'auteure, car son roman se lit quand même assez rapidement. Je l'ai lu en 3 fois, mais comme je n'ai pas adhéré à l'histoire, j'ai mis 5 jours à le finir, car je n'étais pas hyper pressée de l'ouvrir tout les jours.

 

Ce roman est  construit autour de 3 personnages Rachel, Anna et Megan. Tout le roman va tourner autour de la vie de ces 3 femmes. C'est fluide, ça se lit simplement, pas de la grosse orthographe (j'ai pas eu a prendre le dico).

A la base, je trouve que c'est une bonne idée et puis voilà qu'au fil des pages, j'ai l'impression de relire toujours la même chose, c'est vraiment redondant.

Les 100 premières pages, j'ai appris à découvrir chaque personnage, leur vie, leur malheur, leur soucis et cetera. Puis voilà que l'ennui me gagne, ça se renouvelle à aucun moment.

Malgré ce peu d'information, j'ai réussi à deviner le dénouement et là ce fut l’achèvement total en refermant le livre.

Il y a eu, un petit coup de speed, vers les 200 pages et je me suis dis, ça y est, je le tiens ce moment que j'attends et plouf ça retombe à l'eau.

Je ne suis pas arrivée à m'attacher au personnage de Rachel, pourtant l'auteure fait une approche que je n'avais jamais vu dans un roman avec un personnage féminin. Mais elle m'a pas plus touchée que ça malheureusement, peut être le fait de ne pas aller plus loin et de répéter toujours la même chose....

Le personnage d'Anna, trop survolé à mon goût. Ça sera plus avec Megan, avec laquelle j'aurai eu plus de tristesse et de compassion.

C'est très rare que je dise ça, mais j'ai l'impression d'avoir perdu mon temps.

 

P.S : Les auteurs, please, help, serait-il possible pour une fois, qu'un personnage qui porte mon prénom soit saine d'esprit?! :-) 

Commenter cet article