Level 26 (Tome 1)

Publié le par Rachel

Editions Michel Lafon (clic clic la photo)
Editions Michel Lafon (clic clic la photo)

Résumé :

Les policiers du monde entier répartissent les criminels sur une échelle de 1 à 25, selon leur dangerosité. Un tueur échappe à cette classification. Cruel à l’extrême, insaisissable, sévissant sur tous les continents, il ne connaît aucune limite ni aucun mode opératoire de prédilection : c’est le niveau 26. Un seul homme peut l’arrêter. Il s’appelle Steve Dark, mais depuis que ce monstre a massacré sa famille, il s’est juré de cesser de traquer les psychopathes. Bientôt, pourtant, il n’aura plus le choix.

Nombre de pages : 352

Note : 16/20

Mon avis :

Autant vous dire de suite, ce roman j'ai mis un moment avant de le lire, car l'auteur est le créateur de la célèbre série Les Experts (dérivée en je ne sais combien de villes) et je ne supporte pas la série.

Comme c'est un roman en bibliothèque, je me suis dis que je n'avais rien à perdre en essayant. Si ça ne me plaît pas, j'abandonne et le rapporte.

Mais contre toute attente, j'ai beaucoup aimé ce roman. On ne perd pas son temps en descriptions des lieux, des personnages comme souvent on trouve quand on commence un livre, là pafff, on te met directement dans le bain.

Pas le temps de s'ennuyer, les actions s'enchaînent, on en oubli de respirer, car les chapitres sont très courts, en gros il y a une moyenne de 3 pages par chapitres.

L'auteur ne nous épargne rien dans les détails des meurtres, des agressions, nous sommes dans la tête du tueur. Au bord de la nausée sur cette scène, beaucoup de cruauté, j'ai eu le sang glacé, plus d'une fois.

J'ai beaucoup aimé les dessins tout aussi cinglés que l'histoire elle même. On peut aussi, si nous le voulons, suivre des vidéos sur internet via le site level26.com, réalisées par l'auteur, qui met un cran au dessus notre malaise, la tension....

Ce que j'ai un peu moins aimé, oui car il y a un peu de négatif: certaines vidéos m'ont trop fait penser à la série, quelques une dont j'aurai bien zappée la visualisation.
L'auteur n'est pas un grand écrivain et on le recent souvent au fur et à mesure des lignes, ce n'est pas de la grande littérature.
Puis une petite déception sur le final, que je trouve trop rapide et bâclé.

Je ne vous cache pas qu'il y a une suite, donc tout n'est pas fini et l'auteur donne envie de prendre ce tome 2. J'entends des avis mitigés sur ce second tome, donc à voir .....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article