Procès du grille-pain et autres objets qui nous tapent sur les nerfs

Publié le par Rachel

Editions Folio (clic clic la photo)
Editions Folio (clic clic la photo)

Résumé :

Charles Haquet et Bernard Lalanne passent en revue 50 objets usuels et nous démontrent, cas pratiques à l'appui, le bien-fondé de ce livre cocasse et décalé.

«En cet âge orwellien, où l'on annonce pour demain 80 milliards d'objets connectés, il est certes anachronique d'avoir encore à lutter contre un parapluie ombrageux ou une boîte de sardines récalcitrante. Mais d'un autre côté, c'est plutôt rassurant.» Au détour de l'inévitable rideau de douche qui colle à la peau, on apprendra comment Hitchcock s'y est pris pour traumatiser des générations entières de spectateurs. Le composteur à billets, les chaînes à neige, le GPS, la housse de couette... «Ils n'ont pas fini de nous en
faire baver.»

Nombre de pages : 208

Mon avis :

Note : 08/20

Les auteurs/journalistes partent dans le sens que les objets pourrait avoir "une âme", ce qui peut être assez rigolo dans un premier temps, car comme ils l'expliquent souvent les objets sont contre nous.

Certains passages m'ont fait sourire, mais je me suis vite ennuyée... Au final, on reconnaît bien le style journalistique qui critique souvent la manière de consommer ou parfois "l'âme" des objets n'est pas mis en évidence. Des chapitres qui portent un nom, mais le texte qui ne correspond pas du tout.
J'ai eu l'impression de lire un article de magazine de science par moment, où je dois avouer ne pas tout comprendre.

Ce roman je l'avais eu avec la box de chez Collibris, je suis plus style Thriller, mais j'ai accepté d'avoir des livres surprises et celui-ci aux premiers abords m'avait beaucoup plus, mais c'est une franche déception, je ne suis pas attiré par ce genre.

Publié dans Romans Classiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article