Le dompteur de lions

Publié le par Rachel

Editions Actes Sud Actes Noirs (clic clic la photo)
Editions Actes Sud Actes Noirs (clic clic la photo)

Nombre de pages : 400

Note : 15/20

Résumé :

C’est le mois de janvier et un froid glacial s’est emparé de Fjällbacka. Une fille à demi nue, surgie de la forêt enneigée, est percutée par une voiture. Lorsque Patrik Hedström et ses collègues sont prévenus, la jeune fille a déjà été identifiée. Il s’agit de Victoria, portée disparue depuis quatre mois. Son corps présente des blessures qu’aucun accident ne saurait expliquer : ses orbites sont vides, sa langue est coupée et ses tympans percés. Quelqu’un en a fait une poupée humaine. D’autres cas de disparitions dans les environs font redouter que le bourreau n’en soit pas à sa première victime.
De son côté, Erica Falck commence à exhumer une vieille affaire pour son nouveau bouquin. Une femme purge sa peine depuis plus de trente ans pour avoir tué son mari, un ancien dompteur de lions, qui maltraitait leur fille avec sa complicité passive. Mais Erica est persuadée que cette mère de famille porte un secret encore plus sombre. Jonglant entre ses recherches, une maison en perpétuel désordre et des jumeaux qui mettent le concept de l’amour inconditionnel à rude épreuve, elle est loin de se douter que pour certains, l’instinct maternel n’a rien de nature
l…

Avis :

Voici 2 ans que je l'attendais ce nouvel opus de Camilla Läckberg, il est sortit en 2014 en Suède et nous avons dû attendre 2016 pour l'avoir en France, pioufffff que c'est long. L'attente fut longue et quand je l'ai vu dans la bibliothèque de mon village, je me suis mise sur la liste d'attente pour l'avoir, oufff je fut la seconde :-D.


Je commence donc à le lire avec de grands espoirs, car j'ai toujours aimé la saga Läckberg.
Le soucis c'est que je suis un poil déçue en refermant ce roman, pourtant lu très rapidement 2 jours pour 400 pages, mais j'ai été lassée.

Pourquoi ? Tout simplement, nous lecteurs depuis le début, on a évolué avec les personnages depuis leur rencontre, au mariage, aux enfants, aux drames et là et bien on prend les même et on recommence, Erika toujours sur l'écriture d'un roman sur une vieille histoire de crime familiale dans les années, Patrik avec une enquête en cours et au final les 2 enquêtes se rejoignent, encore.... Puis il y a encore et toujours ce chef de police qui ne fait rien, mais tire la gloire pour lui, cette belle-mère qui donne des leçons, cette sœur avec ses soucis, Erika qui est insupportable à vouloir toujours se mêler des enquêtes de son mari, donc qui lui toujours passe pour un crétin (ce n'est que mon avis) car au final ce n'est jamais lui qui résout vraiment les enquêtes, mais sa femme et Patrik qui râle qu'Erika se mêle de son enquête, mais qui lui demande son avis et ensuite panique quand elle est en danger. On finit par se croire dans la Petite Maison dans la Prairie Made in Suède.

Mais il n'y a pas que du négatif, ce qui explique la note qui est assez bonne au final. La trame de fond m'a ennuyé, mais le sujet de l'enquête en lui même est quelques choses de nouveau, pour la première fois la violence de l'acte est forte et prenante dans cette saga. L'auteure nous mène sur un chemin où on pense vraiment deviner rapidement le cheminement, mais voilà que je me prend une baffe aux deux dernières pages, elle m'aura bien eu Camilla.

L'écriture est toujours aussi limpide et plaisante à lire, ce qui fait que j'ai pu le lire en 2 jours, nous avons envie de savoir si on a bien deviner, à un moment je me suis dit "non, non, non, elle peut pas écrire ça?! Je peux pas avoir deviner au bout de 100 pages?!", on se doute de certaines choses, et on a pas tellement tort à la fin, j'ai deviné des petites choses, je pense qu'on finit tous par le faire quand la saga est là depuis 9 romans, on finit par connaître la manière de fonctionner de l'auteure, et je pense que ce doit être difficile de continuer à vouloir écrire sur les mêmes personnages 9 livres plus tard, d'où l'essoufflement que j'ai ressenti, mais au niveau du clou final de l'enquête j'en reste sur le popotin.

Donc avis mitigé pour conclure, une idée d'enquête au top, un final au top, mais une trame de fond vide et lassante.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article