Le Silence Des Aveux

Publié le par Rachel

Le silence des aveux

AUTO EDITION
Nombre de pages : 226

 

Amélie DE LIMA

 

Amélie De Lima

Je m’appelle Amélie De Lima, originaire de Lille, actuellement expatriée à Barcelone. Je suis rédactrice web et formatrice en entreprise. J’ai toujours été passionnée par la lecture et l’écriture, raison pour laquelle, je me suis plongée dans les études littéraires. J’écris depuis l’âge de 10 ans, en commençant par des nouvelles policières, fantastiques et des poèmes. Il y a près d’un an et demi, j’ai décidé d’écrire (enfin) mon premier roman qui se déroule à Lille, dans un esprit sombre et nordique.

Résumé : 

 

Lille, novembre 2010, le corps sans vie d'une adolescente est retrouvé près de la Deûle enneigée, dans d'étranges conditions. Cheveux scalpés, habillée mais sans sous-vêtements, un billet de vingt euros dans la main, tout prête à croire qu'il s'agit d'un crime sexuel. 
Véronique De Smet, commissaire chargée de l'affaire semble piétiner, les meurtres s'enchaînent et l'enquête est au plus bas.

Pourtant, un revirement de situation permettra à Véronique de mettre la main sur le présumé meurtrier, un trentenaire qui semble être le coupable idéal. Mais l'est-il vraiment ?

Aidée de l'inspecteur Bernier, Véronique réalisera un travail de fond, sur l'enquête et sur elle-même, pour démêler cette affaire, où rien ne semble être ce qu'il paraît ...

 

 

Mon avis :

 

Tout d'abord, un grand MERCI à Amélie De Lima pour m'avoir contacté et proposé son roman.

Le silence des aveux est un premier roman et qu'elle belle surprise j'ai eu. Malgré quelques faiblesses et pistes non exploitées d'un premier roman, je dois dire que globalement c'est un très très bon roman. 

J'aime toujours autant découvrir un thriller qui se passe dans notre beau pays, on a l'impression d'être plus proche des personnages. Ici nous sommes à Lille, dans le pays des Ch'tis. Quelques dialogues, nous le rappelle avec des phrases bien du Ch'Nord, mais je vous rassure, à aucun moment nous sommes dans un cliché, juste ce qu'il faut.
 

L'auteure nous présente à merveille ses personnages dès le début. Elle nous expose de suite leur complexité, car oui comme dans tout bon thriller ou polar, les personnages sont jamais avec une vie HAPPY, ils ont toujours leurs bagages.... mais je dois dire, qu'elle a eu la finesse de ne pas tout nous dévoiler... petit à petit, au fil des pages, elle nous met des indices, nous met sur des voies et ça fonctionne à merveille, car ce roman devient un page turner. Impossible de lâcher. 
Les personnages nous les vivons à 100%, nous avons pas envie de les quitter quand la dernière page se ferme. Nous avons Véronique la Commissaire et ami d'Elise, Elise la Psy, Benjamin le patient d'Elise, Mathias le petit-ami d'Elise et Bernier l'Inspecteur coéquipier de Véronique. Tout va tourner autour d'eux, une chose les relie ....

Nous sommes dans un très bon thriller psychologique. L'oppression est de suite palpable, on ne sait pas vraiment pourquoi, mais on se doute que quelques n'est pas clair, mais sur qui ? Sur quoi ? Un doute, des doutes sont souvent là.
Ce roman aborde un sujet pas assez souvent exploité dans les thrillers, la différence en psychopathe et sociopathe.

Une petite faiblesse au niveau de l'enquête, qui n'a pas été assez exploitée à mon goût, mais ceci reste un premier roman et moi je suis devenue la chieuse de service avec tous les romans que je peux lire maintenant. Mais, je suis sincère quand je dis, que CE roman mérite d'être lu et comme j'ai pu le dire à l'auteure, quand sa plume aura prit en maturité, ce roman pourra être de nouveau exploité et nous pourrons atteindre un 400 ou 500 pages facilement.

C'est avec plaisir que j'ai appris qu'un second roman est prévu et avec joie, je le lirai... 

Commenter cet article