Vermines

Publié le par Rachel

Editions FLAMANT NOIR
Auteur :  Romain R. MARTIN
Nombre de pages : 183
 
Résumé :

Bourganeuf, petite commune isolée dans la Creuse.
Arnaud Vallaud, jeune taxidermiste asocial et cynique, impose le respect par sa verve et sa mauvaise foi.
Accompagné de Pascalin, le brave du village, il tient une boutique et mène une vie très monotone jusqu'au jour où une armoire normande écrase son chien.
Son quotidien se transforme alors en une série d'aventures burlesques et tragiques.
Hasard, accident ou vengeance ?
On n'est jamais aussi seul qu'on le croit ...

 

Mon avis : 

La curiosité est un vilain défaut ?! Pas pour moi, je suis ravie d'avoir fait ma curieuse en contactant Romain R. MARTIN quand je suis tombée par hasard sur la couverture de son roman sur Instagram. Curieuse de ce chien de dos dans le brouillard. L'auteur avec sa grande gentillesse m'a expliqué dans les grandes lignes son roman et ma curiosité a été encore plus titillée. Je devais attendre janvier 2018, nouvelle année, nouveau budget littéraire pour me faire ce petit plaisir, mais c'est sans compter sur  ma forte volonté face à un roman aussi intriguant. Donc me voici que je passe commande auprès de l'auteur pour avoir ma version dédicacée. Aussitôt reçu, aussitôt dans cette lecture.... Et voici ce que j'ai pu découvrir au travers de la plume de cet auteur...

Il vous est déjà arrivé de lire un roman et de ne pas savoir dans quel catégorie vous alliez le classer ?! Moi oui, depuis que j'ai lu Vermines.

Vermines est un roman atypique et bien plus profond qu'il ne peut le laisser penser après une bonne nuit de sommeil et de cogitation du cerveau. Voici que pour mon blog, je créée des nouvelles catégories "Romans Inclassables", "Romans humour noir".

Vermines nous plonge dans une sorte de thriller campagnard à la sauce humour noir cynique. Des personnes hauts en couleurs par leur personnalité hors du commun. Arnaud le narrateur imbu de sa personne, méchant, profiteur et de totale mauvaise foi. Pascalin le petit brave du village, celui qu'on aime tous mais qu'on veut pas trop approcher car il est tout de même un peu flippant avec son sourire pervers et ses tocs. Dame Clarence, madame je sais tout, mais je dis rien, mais quand même je te fais comprendre que je suis au courant, la belle langue de vipère du village, celle qui guette derrière sa fenêtre chaque ombre de la rue.

Dans les péripéties d'Arnaud durant ces quelques heures, dans le noir de la tragique situation, j'ai pu prendre des fou rires, un humour noir que j'aime, un humour où je suis bon public. Comme toujours quand je lis, j'imagine les scènes les personnages et leur façon de bouger avec leur corps et leurs mimiques, donc Pascalin le brave du village m'a fait sourire par sa naïveté. Arnaud avec son cynisme à toute épreuve, son côté asocial m'a arraché des sourires crispés avec ses phrases crues et tellement familières dans certaines de nos régions. Parfois la France profonde autour de ces trois personnages, ceux qu'on a tous dans notre village de campagne, mais là, ces trois là ce sont bien trouvés pour faire un cocktail explosif "sans jeu de mots ou pas! ".

Une plume littéraire à part, pour un auteur qui n'a pas lu un livre depuis 15 ans, il a su ne pas rentrer dans certains clichés de la simplicité, bien au contraire... Le style est soutenu, très soutenu, par des proses et des citations littéraires lourdes de sens. Au début de chaque chapitre une citation d'auteur, qui prend tout son sens à la lecture du chapitre.
Des messages entre les lignes et dans le contenu total de ce roman, ce n'est pas juste une affaire d'armoire qui tombe sur un chien... tout va bien au delà, il suffit de laisser son esprit un peu ouvert et le message viendra à vous.

Un roman court mais remplit de tout un genre de styles plus efficaces les uns que les autres, pour nous mener sur un final qui m'a complètement mise sur le "cul". Un fort message des racines, de petites choses qui font un grand tout.

Une découverte version extraterrestre , Vermines est mon petit E.T de la littérature, ma belle découverte de l'année 2017. Un coup de coeur total.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article