Prendre Gloria

Publié le par Rachel

Editions POCKET / FLEUVE NOIR
Auteur :  Marie NAUSER
Nombre de pages : 452

 

Résumé :

Dans la commune Italienne de P., ville de province pétrie de règles ancestrales, on sauve les apparences. Et surtout le dimanche. Le 12 septembre 1993 a dérogé à la règle. Ce jour-là, Gloria Prats quitte son amie Elena pour honorer un rendez-vous. Elle franchit le perron de l'église de la Miséricorde. Un rendez-vous furtif, pas plus que quelques minutes. Mais les minutes deviennent des heures. Gloria ne ressort pas ... L'enquête débute, sans corps, au milieu du chagrin et des parjures.

 

Mon Avis : 

 

Si vous avez aimé Prendre Lily, vous allez adorer Prendre Gloria. Je me suis prise une sacrée claque. On part toujours sur le même mode opératoire que Prendre Lily, car c'est l'avant Lily.  Donc nous savons qui est le tueur et comment il va évoluer. Mais voilà, avec Prendre Gloria nous allons aller plus profondément avec la personnalité des personnages et prendre des révélations claques comme on s'y attend pas.

Prendre Gloria est un cran au dessus de Prendre Lily. Ce sont des romans lents et c'est bien ce que propose l'auteur dès le premier opus. Montrer les rouages du système judiciaire, les personnes influentes des grandes familles... Avoir toutes les preuves contre quelqu'un et ne pas pouvoir le mettre derrière les barreaux. Prendre Gloria montrera comment le tueur sera devenu ce qu'il est, et comment des petits secrets peuvent en devenir des grands. L'égoïsme sera à l'honneur....

La première partie du roman est très lente, mais j'ai aimé ce choix... On entre dans les émotions de chacun. Car il faudra quand même 17 ans pour résoudre l'affaire on ne peut pas l'espérer en 50 pages.
La seconde partie va prendre de la vitesse et les pièces du puzzle vont se mettre en place. On découvre l'horreur, la honte, la déchéance, l'égoïsme des personnes en qui nous devrions avoir le plus confiance.
Des petites claques à répétions pour te mener à un énorme WTF.

Je remercie les Editions Fleuve Noir et Pocket d'avoir accepter de m'envoyer ce roman.

Commenter cet article