La Balade Des Enfants Meurtriers

Publié le par Rachel

Auteur : Gitta SERENY
Editeur : PLEIN SUD
Nombre de pages : 122

 

Résumé :

1993, Liverpool. Le petit James Bulger, deux ans, échappe à la surveillance de sa mère. Les camèras du centre commercial capturent sa silhouette alors qu'il s'éloigne en compagnie de deux garçons. On retrouve son corps deux jours plus tard, affreusement mutilé.
L'horreur qu'inspire au monde la violence barbare de ce meurtre atteint son paroxysme lorsqu'on découvre l'âge des deux criminels : Jonathan Venables et Robert Thompson ont dix ans, des visages charmants, des voix innocentes. Comment un enfant se transforme-t-il en monstre ? Gitta Sereny, que cette question obsède depuis des décennies, assiste à leur procès, rencontre leurs proches.
Elle ne peut renoncer à comprendre l'inacceptable, et se lance dans une enquête sur les racines du mal dont ni elle ni son lecteur, entraîné avec elle dans cet abîme de terreur et de pitié, ne sortira indemne.

 

Mon avis :

Un livre de 122 pages d'une puissance extrême... Un documentaire qui rappel que l'horreur ne se trouve pas que dans les livres. La tragique histoire de James Bulger, m'a toujours marqué, pourtant à l'époque je n'avais que 8 ans lors des faits, mais ce nom est resté gravé en moi. Un enfant, un bébé de deux ans sauvagement tué par deux enfants de dix ans aura marqué tout le monde.

A travers ce documentaire, nous allons pas suivre l'enquête, mais on va essayer de comprendre comment et pourquoi des enfants peuvent arriver à de tels actes de barbarie. On ne saura jamais pourquoi ils ont fait ça, mais l'univers dans lequel ils ont grandi peut expliquer peut-être cet acte....
Ce qui me gêne un peu dans ce livre, c'est que l'auteur pense indéniablement que ça doit venir de la famille et de l'univers social dans lequel une personne grandit. Personnellement, je pense que ça n'est pas une excuse ou la seule raison. Des personnes qui grandissent normalement dans l'amour peuvent un jour franchir la frontière.

Nous suivons aussi l'après procès, l'après prison et les conséquences des faiblesses du système judiciaire. Vouloir protéger des tueurs a t'il était une bonne idée ?!

Les enfants criminels... des mots qui ne vont pas ensemble et pourtant ça existe. Je pense me plonger dans les autres ouvrages de Gitta Sereny, dont particulièrement celui de l'affaire Mary Bell.

Commenter cet article