A sa place

Publié le par Rachel

A sa place

Editions Presses de la Cité
Auteur Ann MORGAN
Nombre de pages : 410

 

Résumé :

 

Helen et Ellie sont identiques. En apparence, du moins. Car, si ces jumelles de six ans se ressemblent comme deux gouttes d'eau, elles savent bien qu'elles sont différentes. Helen est la chef, Ellie son ombre. Helen décide, Ellie obéit. Helen invente des jeux, Ellie y participe. Jusqu'au jour où Helen en propose un plus original : intervertir leurs rôles, juste pour une journée. La farce fonctionne si bien que leur propre mère n'y voit que du feu. Et les deux fillettes s'amusent comme jamais. Mais le soir venu, alors que chacune devait reprendre sa place, Ellie, pour la première fois, dit non. Elle veut rester Helen. Pour cette dernière, c'est le début de la descente aux enfers.

 

Mon avis :

 

Je remercie Babelio et les Editions Presses de la Cité pour cet envoi. Sans ça je pense que je ne serai jamais allée vers ce roman. La couverture, quand j'ai reçu mon colis, m'a beaucoup déçue et ne m'a pas donnée envie de lire la quatrième de couverture. Elle fait trop roman Young Adult à mon goût. Curieuse que je suis, je suis donc allée fouiller le net pour trouver la couverture originale anglaise. Et bien ce fut une belle surprise, car elle donne tout de suite envie de lire ce roman. La voici :

 

L'auteure est nouvelle dans le milieu littéraire. Une auteure anglaise, donc je peux vous dire que je suis ravie, moi qui aime le style anglais et la littérature anglaise.

Un thème qu'on retrouve depuis plusieurs mois dans beaucoup de thriller : la gémellité. Mais ça ne sera pas un copié collé, car ce roman sort du genre thriller classique. L'auteure nous amène sur le thriller psychanalytique.

Nous allons suivre la vie de Helen et Ellie, deux petites filles de six ans. L'une est la meneuse, l'autre son ombre et le silence. Entre présent et passé, l'auteur va nous raconter l'histoire improbable et pourtant si réelle de ce changement de personnalité qui tourne au désastre. L'auteure va aborder différents thèmes, que je ne vais pas vous révéler, elle les dévoile petit à petit, pour répondre à nos questions. Pourquoi Ellie refuse de reprendre sa place ? Pourquoi les rôles de la meneuse et de la faible sont ils aussi facilement inversés ? Pourquoi personne ne se rend compte de rien ?

Un roman oppressant et fascinant. On rentre dans un cercle d'incompréhension totale. Plus les pages défilent et plus nous sommes en apnée. On se prend d'affection pour Helen qui n'est plus Helen. Une perte d'identité, une descente aux enfers lentement, tortueuse, une mort au compte gouttes. Une quête de la vérité durant des années avec plus de bas que de haut. Helen/Hellie finit par ne plus avoir de respect pour ce corps sans son identité, va s'en suivre des souffrances qu'elle s'infligera pour prouver qui elle n'est pas, qui elle a perdu... Elle n'est plus personne, elle s'invente des identités puisqu'elle n'est personne, jusqu'au jour où tout bascule une nouvelle fois...


L'auteur aborde des sujets qui touchent de nombreuse familles. Des non-dits, des secrets, la violence psychologique, une sorte de meurtre indirect. Nous sommes témoins et nous sommes impuissants. Impossible de comprendre pourquoi ! Des vérités inavouables et incompréhensibles. Comment peut-on en arriver là et sacrifier, faire mourir la personnalité d'une personne ?!


Un roman complexe, où il est facile de s'y perdre. L'auteur utilise dans le présent, la seconde personne du singulier quand elle narre Helen/Hellie, un mélange de personnalité à nous rendre dingue.
Tout en étant très complexe, ce roman est d'une fluidité surprenante. Je l'ai dévoré en moins de 3 jours.

Au final, ce roman est une belle réussite, j'aurai peut être espérée une fin un peu plus développée. 

Commenter cet article

Cocounette croque les livres 14/04/2017 17:47

Tu me donnes vraiment envie de lire ce roman, en plus j'adore tout ce qui est lié à la gémellité :)