Les loups à leur porte

Publié le par Rachel

les loups à leur porte

Editions Rivages

 

Nombre de pages : 435

 

Résumé:

 

Une maison qui brûle à l'horizon ; un homme Duane, qui se met en danger pour venir en aide à un petit garçon qu'il connaît à peine ; une femme, Mary Beth, serveuse dans un diner perdu en plein milieu de l'Indiana, forcée de faire à nouveau face à un passé qu'elle avait tenté de fuir ; et un couple, Paul et Martha pourtant sans histoires, qui laisseront, un soir de tempête, entrer chez eux un mal bien plus dévastateur.

Qu'est-ce qui unit tous ces personnages ? Quel secret inavoué les lie ? Quelle menace, inscrite dans le titre même du livre, se devine entre les lignes de leurs destins, susceptible d'en influer le cours ?

 

Mon avis :

 

Un roman difficile à mettre dans une catégorie. Un mélange de Thriller, horreur, fantastique, mais tout dépend des chapitres. Ce roman est déjà en lui tout seul unique, par sa construction. Chaque chapitre est comme une nouvelle, car elle raconte l'histoire d'un seul personnage à un moment donné de sa vie, aucun lien entre tous les personnages aux premiers abords, pourtant il y a bien quelques choses qui les réunis et c'est là dessus que l'auteur va jouer et nous tenir en haleine.

Nous passons du meurtre, au croc-mitaine, au wendigo, au kidnapping, à la torture, au viol.... autant dire que l'ennui ne fait pas parti de ce roman. Malgré tout, sur les derniers chapitres, j'ai ressenti quelques longueurs.

Les liens se font petit à petit, d'un continent à l'autre les chemins se croisent, des liens directs ou indirectes se font. Une fin qui me laisse un peu dans le vide, je ne m'attendais pas réellement à une fin particulière, mais celle-ci me donne une impression inachevée, peut être trop soft avec les événements des chapitres précédents. Tout au long du roman il y avait un rythme assez soutenu et là je ne l'ai pas eu sur la fin.

Un roman globalement prenant, particulier mais une fin qui laisse des portes ouvertes. Donc soit l'auteur nous réserve une belle surprise avec une suite, soit je reste sur ma fin quelque peu déçue, le soufflet est retombé.

Commenter cet article