Jacks

Publié le par Rachel

Jacks

Editions Ravet-Anceau "Polars en Nord"

Je remercie Benoît Chavaneau pour ce beau cadeau qu'il m'a fait.
Et voici enfin un personnage qui porte mon prénom sans être alcoolique, dépressive ou psychopathe, mais quand même un peu frappadingue.

 

Résumé : 

Agitation sur les berges de la Tamise où un sac poubelle renfermant les restes d'un corps démembré a été retrouvé. Dépêché sur place par Scotland Yard, l'élégant inspecteur Shelley rencontre avec surprise sa nouvelle équipière :  la Française Marie Altbauer, consultante stagiaire en martyrologie. Après un échange volcanique, l'enquête débute. Le médecin légiste est formel, la victime a été disséquée vivante. La coupe est précise voire professionnelle. Selon Altbauer, ce geste vise à l'humiliation ultime du supplicié. Peu après, un deuxième puzzle humain est déniché près du Millenium de Londres. La tuerie fait planer le spectre de Jack l'Eventreur au-dessus de la capitale anglaise. Il est temps pour la spécialiste d'établir le profil du bourreau. Et de l'empêcher de recommencer.

 

Nombres de pages : 350

 

Mon avis :

 

Note: Coup de coeur total

 

Ladies and Gentlemen.....

In this new chronicle, let us go into the gloomy and barbaric world of London.

 

Excusez moi, j'étais encore à Londres avec Jacks. Bon, j'arrête mon anglais médiocre et je continue dans ma langue maternelle.

J'essaie encore de me remettre de mes émotions... Un roman surprenant, aux meurtres barbares qui retrace le serial killer Jack L'éventreur.

 

Une première partie avec l'inspecteur Shelley (stéréotype de base de Sherlock Holmes qui n'aime pas la technologie...) et Socket "Marie Altbauer" (consultante en martyrologie, qui nous perd souvent dans ses explications), sur les bords de la Tamise des restes humains sont retrouvés dans des sacs poubelles. Commence une enquête avec ces deux personnages atypiques sur les traces d'un démanbreur. Une certaine rivalité est mise en avant entre l'inspecteur et Socket. Et là bam !!! Sans prévenir l'auteur met un clap de fin à cette première partie. Je me demande bien, mais pourquoi????

 

La seconde partie nous allons suivre Rachel Porter alias Mystic Rachel pour son tempérament de feu, son côté maniaque et son franc parlé. Elle enquête sur une série de meurtre concernant toutes des femmes. Elles sont retrouvées, éventrées, égorgées, mais quelque chose ne colle pas pour Rachel, il y a beaucoup de points communs, mais dans un autre sens, elle seule entrevoit des différences.

 

L'auteur a fait énormément de recherches sur le mythe Jack l'éventreur. J'ai adoré découvrir ce roman qui nous surprend de page en page. Le style de la plume est magnifique, des descriptions qui arrivent à nous faire voyager, puis dans le même temps nous mettre la nausée. L'auteur sait jongler avec les mots et nos nerfs.

Nous retrouvons une richesse historique, moi qui adore le style de la littérature anglaise, j'ai été séduite. Nous retrouvons la finesse de nos chers anglais.

Il y a aussi quelques touches d'humour, ce qui donne un peu de légèreté au roman qui peut paraître par moment tellement oppressant. Avec ces instants, on reprend notre souffle et on peut repartir dans les limbes de Londres. 

 

C'est un roman qu'il faut prendre le temps de lire, car il y a foules d'indices, de personnages, de faits historiques, donc j'ai pris mon temps pour bien enregistrer chaque élément. Rien n'est dit au hasard, rien n'est mis de côté pour rien, car tout va finir par se réunir pour faire un final grandiose.

 

Si encore des personnes arrivent à me dire que le thriller n'est pas de la littérature, je vais lui dire de lire Jacks.

Jacks est un vrai thriller comme j'aime, avec du style, des frissons, des énigmes à la Sherlock Holmes, de la recherche historique, du glauque et aussi de la grande finesse.

Commenter cet article