L'enfant aux yeux d'émeraude

Publié le par Rachel

Editions Le Livre de Poche (clic clic la photo)
Editions Le Livre de Poche (clic clic la photo)

Résumé :

David Courty mène une existence discrète et insipide entre sa femme Mira et sa fille Caroline, une adolescente taciturne. La découverte du cadavre de Mira et la disparition de Caroline dans des circonstances troublantes vont changer le cours de sa vie. Tout accuse David qui, sous l'apparence d'un homme effacé, se révèle dangereux et destructeur. Mais qui est-il véritablement ? L'enquête s'annonce épineuse pour le capitaine Magne et le lieutenant Lisa Heslin qui se lancent à sa poursuite. Ils doivent percer le mystère de ce suspect d’autant plus insaisissable qu’il n’y a aucune trace de son existence avant l'âge de six ans…

Nombre de pages : 408

Mon avis :

Note : 20/20

Je peux vous dire officiellement que j'ai un nouveau chouchou dans le monde du Thriller.

Monsieur Jacques Saussey est un magicien avec les mots, il a su me captiver dès la première phrase.

Au travers des mots il tisse sa toile, telle une araignée pour mieux vous prendre au piège par la suite. Il vous mène sur des fausses pistes, des faux-semblants et je me suis laissée prendre, moi lectrice exigeante comme une pauvre victime dans ses tours de passe passe.

Je n'ai pas eu le temps de souffler un instant, les événements s'enchaînent à une vitesse, que nos yeux non pas le temps de comprendre ce qui se passe.

Une chasse à l'homme se met en place dès le début. Du sang en veux-tu, en voilà. Nous avons un cocktail explosif entre les mains, mais je m'en suis rendue compte beaucoup trop tard.

En plus de savoir manier à la perfection l'art de l'illusion, l'auteur forme un tableau extraordinaire dans la tournure de ses phrases. Un maître qui par petites touches transforme une toile d'exception.

Voici un extrait parmi tant d'autres que vous pourrez trouver dans ce roman. Laissez votre imagination dessiner les mots.

"Tous ont gardé cette image de la maison de mes parents gravée dans la cure-mère de leurs cerveaux, comme une verrue qui a continué à pourrir leurs neurones, plongeant ses tentacules filamenteux au plus profond de leur mémoire."

Un final à couper le souffle, j'ai eu une petit larmichette.

Ce livre ne se résume pas, il se lit..... On ne peut pas lancer des pistes sans spoiler. Donc n'hésitez plus et filez chez votre libraire sans attendre.

Pour moi Mr SAUSSEY, rentre dans la cour des grands que j'affectionne tant, il va être dans la partie de ma bibliothèque avec mes top one, Mr Pierre Lemaitre, Mme Karine Giebel et Mme Claire Favan

Commenter cet article