Les Assassins

Publié le par Rachel

Edtions Sonatine (clic clic la photo)
Edtions Sonatine (clic clic la photo)

Résumé :

Sur dix-huit mille assassinats par an aux États-Unis, seulement deux cents sont le fait de tueurs en série. Aussi les forces de police ne privilégient-elles que rarement la piste du serial killer. Lorsque quatre homicides sont commis en quinze jours à New York, selon des modes opératoires complètement différents, personne ne songe à faire un lien entre eux. Personne, sauf John Costello. Documentaliste au City Herald, et véritable encyclopédie vivante des serial killers, celui-ci découvre en effet que les quatre meurtres ont été commis à la date anniversaire d’un meurtre ancien, œuvre à chaque fois d’un tueur en série célèbre, selon des procédures rigoureusement identiques jusque dans les moindres détails. Y aurait-il dans la ville un serial killer qui s’inspire de ses prédécesseurs et leur rend ainsi un funèbre hommage ? En compagnie de Karen Langley, une journaliste du City Herald, et de Ray Irving, détective du NYPD, John va se livrer à la traque de cet assassin très particulier, à l’intelligence aussi fulgurante que morbide et à la virtuosité impressionnante.

Nombre de pages : 576

Mon avis :

Note 17/20

R.J ELLORY nous amène à New York dans une affaire pas comme les autres. Tout commence au début des années 80 avec des meurtres de jeunes couples avec le Serial Killer "Le Marteau de Dieu" seul survivant John COSTELLO.

Vingt ans plus tard, une série de meurtres surgissent sans aucuns points communs, ce qui n'alerte pas la police, mais notre survivant des années 80 John "enquêteur" pour le grand journal City Herald trouve des liens assez surprenants car il s'agit de dates et de meurtres reproduits à l'identiques. L'inspecteur Ray IRVING engage John en tant que consultant pour l'aider à résoudre cette série de meurtres qui ne peuvent être deviner que dans la tête du tueur, car comment deviner la date choisie sur des centaines de tueurs en séries?!

Premier gros point positif de ce roman c'est que nous n'avons pas le temps de reprendre notre souffle, les meurtres s'enchaînent à une allure de dingue, le tueur va même essayer de les mettre sur la piste de ses prochaines victimes. On peut même douter des personnages, comme John avec ses tocs, ses connaissances digne d'une encyclopédie morbide, son comportement plus qu'étrange que secret.

Second gros point positif, l'auteur s'inspire de tueurs en séries réels, les noms de victimes, les dates, les heures, les lieux .... sont le fruit d'une recherche approfondie. Il a juste broder ensuite le roman à notre époque sur la ville de New York. Ça donne des frissons de pouvoir lire des choses aussi réels, on rentre dans une nouvelle ère de roman, entre réel et fiction, on ne peut même pas se mettre la barrière du lecteur qui se dit "mais non, c'est juste de la fiction", non non "ce sont des meurtres qui ont vraiment eu lieu".

Points négatifs du roman, je trouve que les personnages manquent de profondeur, l'intrigue donne dans la répétition, ce qui met de la lourdeur dans le roman, par moment j'avais hâte que ça se termine.

Globalement, pour mon premier R.J ELLORY je suis pas déçue, ce n'est pas un coup de coeur, mais j'ai été vraiment séduite par les faits réels qui apporte de la nouveauté dans le monde du thriller.

Commenter cet article