Le prix de la peur

Publié le par Rachel

Editions Pocket (clic clic la photo)
Editions Pocket (clic clic la photo)

Résumé :

À Los Angeles, on ne respecte plus rien. Quelques jours avant Noël, un prêtre est retrouvé mort dans son église, son corps étrangement mutilé. La tête, introuvable, a été remplacée par celle d’un chien errant. L’inspecteur Rob Hunter ne se fait pas d’illusions : les cinglés capables de ce genre de crimes récidivent toujours. Bientôt, les cadavres s’accumulent. Seul point commun entre les victimes : noyée ou brûlée vive, chacune semble avoir été tuée de la façon qu’elle redoutait le plus.

Nombre de pages : 576

Mon avis :

Note : 16/20

Je remercie avant tout Collibris pour cette sélection surprise dans ma box du mois de juillet. C'est ma seconde box avec eux et je n'ai eu qu'une déception sur l'une des sélections, mais avec celle-ci, Viscères et Autres chroniques d'un médecin légiste, je peux dire qu'ils arrivent à taper dans le mille pour arriver à me satisfaire. Je vous conseille vivement cette box littéraire, il y en a pour tout les goûts, au mois, bimestriel ou trimestriel, vous rentrez votre bibliothèque et votre pal et remplissez un questionnaire sur vos goûts et hop voici une box littéraire 100 % personnalisée et avec des petites surprises à chaque fois.

Maintenant passons à ce roman. Je ne connaissais pas Chris Carter quand j'ai reçu ma box. Donc petit topo rapide, Chris Carter est un Brésilien d'origine Italienne, il a travaillé au bureau du procureur du Michigan comme Psychologue criminologue où il a pu étudier les serial killers. Actuellement il vit à Londres où il se consacre à l'écriture de ses romans. Son premier roman est La marque du tueur et Le prix de la peur est son deuxième opus.D'après ce que j'ai compris en lisant le roman, les personnages sont récurrents, mais j'ai pu lire sans soucis Le prix de la peur sans être perdue, pas besoin de lire La marque du tueur pour tout comprendre.

Le prix de la peur, n'est pas un coup de coeur, même si j'ai beaucoup aimé. Mais elle dit quoi la dame?!

Je vous explique, je suis du genre à lire un roman en maximum 3 jours, pour moi, lire un livre c'est comme voir un film, pour ne pas se perdre et apprécier l'histoire je dois le lire rapidement. Mais cette fois entre les enfants et le manque de mes lunettes pour pouvoir lire, j'ai mis 8 jours pour lire 576 pages, donc je pense juste que ça vient de là.

L'histoire est très bien trouvée, les meurtres sont d'une cruauté à la limite du supportable, les scènes sont vraiment bien décrites, l'horreur est à son maximum.

L'auteur aime jouer avec nous et nous mener par le bout du nez, sur des pistes durant lesquels nous sommes certains d'avoir deviner et puis nous mener sur une nouvelle piste et cetera.

Les personnages pour ma part manque un peu de profondeur, peut être que dans son premier roman il s'est beaucoup plus attardé sur eux, je ne sais pas, mais là il m'a manqué un peu de description sur les personnages secondaires.

La plume est un peu lourde par moment aussi, j'ai eu l'impression d'avoir beaucoup de répétition.

Pour un second roman je reste globalement époustouflée par le réel des scènes du tueur, j'entends dire sur la toile que le premier opus reste le meilleur, je pense que je me laisserai un jour tenter par celui-ci pour me faire un véritable avis.

Je le conseille tout de même car je pense qu'avec le temps cet auteur peu faire de merveilleux Best-seller.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article